Boostons la livraison de marchandises à vélo en ville !

Coopérative urbike : de quoi s'agit-il ?

Pleinement ancrée dans l’économie sociale, la coopérative urbike se positionne comme un accélérateur du changement en matière de logistique urbaine en stimulant le transfert modal des camionnettes et camions légers vers le vélo. Pour y parvenir, urbike privilégie le développement de projets concrets et l’incubation de solutions aux impacts quantifiables. Afin de tenir compte de la pluridisciplinarité des problématiques urbaines, urbike s’appuie sur un vaste réseau d’experts, de partenaires et d’acteurs de terrain issus de milieux diversifiés et complémentaires. 

En rejoignant la coopérative urbike, vous participez activement à la création et au développement d’une entreprise sociale et solidaire bruxelloise guidée par l’envie de changer la ville. Vous soutenez une démarche pragmatique de sensibilisation, d’expérimentation et d’incubation de projets en faveur d’une mobilité durable et résiliente, plus efficace et qui replace l’humain et la nature au coeur des préoccupations. Enfin, vous intégrez une structure dotée d’une gestion participative au sein de laquelle chaque voix compte ! 

Nos objectifs pour 2020 :

1
Livraisons réalisées à vélo
1
Emplois créés
1
tonnes de co2 évitées

Présentation des solutions BicyLift développées par notre partenaire Fleximodal pour une logistique urbaine décarbonée (© Fleximodal)

Devenez coopérateur !

En devenant coopérateur de urbike scrl, vous investissez dans une société coopérative bruxelloise innovante et solidaire qui améliore la mobilité et la qualité de vie à Bruxelles en créant de l’emploi local.

Apportez votre voix au changement en rejoignant une coopérative qui s’inscrit pleinement dans l’économie sociale avec un mode de gouvernance participatif bâti sur le principe de 1 personne = 1 voix !

Vous êtes régulièrement informés des activités de la coopérative et de son développement (e.g. newsletter trimestrielle), et vous êtes invités à participer à des évènements festifs, des groupes de travail, des assemblées générales, etc.

Vous profitez d’une réduction d’impôt de 45% du capital investi grâce au Tax Shelter. Cet incitant fiscal est octroyé aux citoyens belges qui soutiennent les entreprises débutantes (plus d’infos ci-dessous).

Vous pourrez récolter jusqu’à 6% des dividendes sur les bénéfices annuels réalisés par la coopérative.

N’attendez plus ! Rejoignez dès aujourd’hui la coopérative urbike en remplissant le formulaire d’adhésion ci-contre.

Nous avons reçu le soutien de Financité pour réaliser cet appel à l’épargne. Consultez financite.be pour en savoir plus sur l’investissement solidaire.

Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires sur le mode de fonctionnement du Tax Shelter dans le cas du soutien aux entreprises débutantes, vous pouvez consulter le site du SPF Finances ou ce document

Vous pouvez également prendre connaissance du plan financier du projet BCklet, la fiche d’information ACTION de l’appel public à l’épargne ainsi que des statuts de la coopérative urbike

Si vous vous posez encore des questions, n’hésitez pas à consulter notre FAQ.

Informations générales de l’appel :

Valeur nominale d’une part : 100€
Nombre minimum de parts par coopérateur : 5
Nombre maximum de parts par coopérateur : 50
Date de lancement de l’appel : 07/12/2018
Date de clôture de l’appel : 28/02/2019

Progression de l’appel à l’épargne

Dernière mise à jour le 14/12/18 à 20:00

Objectif 1 : participation au financement du matériel roulant
Objectif 2 : participation aux frais de coursiers et de gestion opérationnelle
Objectif 3 : financement de la préparation de la mise à l’échelle (2020)

(1) Si vous souscrivez en tant que personne morale, nous prendrons contact avec vous pour collecter des informations nécessaires à la finalisation de votre inscription (forme juridique, numéro d’entreprise, etc.). Notez par ailleurs que vous ne pouvez pas bénéficier du Tax Shelter. 

(2) Si vous souhaitez investir plus de 5000€ dans la coopérative, veuillez prendre contact avec nous via info@urbike.be

 (3) Pour rappel, le Tax Shelter vous permet de profiter d’une réduction d’impôt de 45% du capital investi dans urbike en tant que personne physique, afin de récompenser votre soutien à une entreprise débutante. Cet incitant fiscal est limité à 100,000€ maximum par citoyen et par an. La limite du capital éligible au Tax Shelter est de 250,000€ au cours de la vie d’une entreprise, et à ce jour, urbike en a déjà fait profiter ses coopérateurs pour près de 100,000€.

⚠️ Si vous ne recevez pas de mail de confirmation après l’envoi du formulaire, merci prendre contact avec nous via info@urbike.be

INNOViris_bis

Tester une solution innovante de livraison de marchandises légères à vélo par conteneurisation intelligente à Bruxelles

Acronyme : BCklet
Démarrage : 01/10/2018
Durée : 27 mois
Budget : ±1.000.000 €

Membres du consortium :

urbike  SMartCoop  MOBI (VUB)  USL-B  Febecoop

Partenaires coursiers :

Hush Rush  Dioxyde de  Gambettes (GO2)  Molenbike   Vélo SOS

Partenaires fournisseurs :

FlexiModal (BicyLift)

Partenaires clients

Accords signés avec les partenaires. Les noms seront communiqués au lancement des opérations (été 2019)

Structure du projet :

WP0 – Gestion et stratégie
WP1 – Opérationnel
WP2 – Informatique
WP3 – Aspects légaux
WP4 – Analyse d’impacts
WP5 – Gouvernance

Projet BCklet

Depuis le 1er octobre 2018, urbike est engagé dans le projet bruxellois BCklet dont l’objectif est d’établir le proof-of-concept du modèle de distribution à vélo par conteneurisation des marchandises, en le testant pendant 2 ans sur le terrain avec 4 partenaires-clients majeurs sélectionnés parmi les secteurs suivants :

Parcel carrier

Livraison B2B/B2C de colis et courriers

Pharma

Livraison de médicaments vers les pharmacies et les maisons de repos

Retail

Approvisionnement des enseignes du groupe en produits secs et frais

Home-care services

Distribution de plateaux repas au domicile des patients

A ce stade, urbike s’emploie dans la première phase de diagnostic et d’analyse des besoins dans le but d’élaborer, avec chaque partenaire-client, de nouveaux modèles de distribution capables de solutionner les défis du dernier kilomètre. Les multiples réunions de travail, les premières observations de terrain (visites de centres de distribution et accompagnements de tournées) et les analyses des données permettent de comprendre les fonctionnements opérationnels de chaque partenaire et d’évaluer la hauteur des défis. Les premiers résultats (diagrammes des processus, cartographie des livraisons, design des flux, etc.) sont déjà prometteurs quant aux intérêts de la livraison à vélo par conteneurisation et aux bénéfices et impacts que pourront générer ces nouveaux modèles de collaboration.

Le lancement des opérations est prévu pour le printemps 2019 avec l’organisation d’un pré-pilote. Les modèles seront alors déployés, testés et affinés sur le terrain. Ensuite, un pilote de plus grande envergure sera réalisé pendant toute l’année 2020 avec une croissance progressive des activités. La mise à l’échelle des activités est prévue dès 2021.

Qui sommes-nous ?

Les origines de la coopérative urbike remontent à 2011, avec la création de l’asbl citylab qui avait pour objectif de développer des activités de recherche et développement de solutions durables et innovantes en logistique urbaine. Dans ce cadre, citylab a servi d’incubateur à la SA CityDepot (créée en 2015), spécialiste de la distribution urbaine intelligente qui fut rachetée par le groupe bpost. Début 2018, citylab a choisi de se réorganiser en 2 entités partenaires : citylab se concentrant sur la Flandre et la nouvelle asbl urbanlab poursuivant les activités en Wallonie et à Bruxelles. 

Animés par leur volonté de changer durablement la ville et guidés par une approche pragmatique fondée sur l’analyse scientifique et l’expérimentation, les 3 membres fondateurs de l’asbl urbanlab ont créé en mars 2018 la société coopérative urbike dans le but d’incuber le projet BCklet.

Delphine Lefebvre

Co-fondatrice
PMO

Organisée et rigoureuse, Delphine est responsable de la gestion de tous les projets portés par urbike

Philippe Lovens

co-fondateur
CEO

Entrepreneur et connecteur, Philippe est en charge de la stratégie et des finances

Renaud Sarrazin

Co-fondatEUR
EXPERT

Scientifique et créatif, Renaud lie la théorie à la pratique ainsi que le fond à la forme

FAQ : urbike & BCklet

Le trafic généré par le transport de marchandises et de services représente près de 20% du trafic urbain mais les impacts qu’il génère sont proportionnellement beaucoup plus élevés : on estime que le transport logistique urbain est responsable de 50% des émissions de particules fines. Par ailleurs, le transport de marchandises en ville, majoritairement dominé par des camionnettes et des petits camions (84% du volume total en 2013) génère de nombreux autres effets négatifs en matière de congestion, de nuisances sonores, de pollution de l’air et d’impact social. En ce sens, le transport logistique urbain est considéré comme non-durable.

Il est donc crucial d’identifier de nouveaux modes d’approvisionnement pour les marchandises légères en milieu urbain qui génèrent moins d’impacts négatifs sur l’environnement et la société. Compte tenu des volumes à transporter et de la densité des livraisons sur le territoire bruxellois, le vélo possède toutes les qualités pour s’imposer comme une alternative crédible mais cela impose la conception de nouveaux modèles logistiques. C’est précisément ce que nous proposons de réaliser au sein de la coopérative urbike avec le projet BCklet.

Avec son projet bruxellois BCklet, urbike expérimente un nouveau modèle de distribution des marchandises à vélo par conteneurisation qui est ancré dans l’économie de plateforme. L’objectif est de reposer sur un modèle économique rentable et efficace afin de réduire les coûts inutiles et permettre les interactions directes entre donneurs d’ordres et coursiers. En optant pour un modèle coopératif, urbike aspire à développer un modèle d’économie de plateforme socialement responsable qui puisse offrir un haut niveau de service grâce à des emplois locaux de qualité.

Contrairement à la plupart des plateformes d’économie collaborative ayant été mises en place ces dernières années dans le domaine de la livraison urbaine, urbike possède un objectif social fondamental. En effet, la coopérative bruxelloise réunira des coursiers, partenaires, sympathisants, fournisseurs et citoyens au sein d’une même structure dont le mode de gouvernance a été bâti sur le principe “une personne = une voix” afin de garantir un processus participatif et démocratique. En outre, la coopérative sera propriétaire de l’algorithme définissant le prix des courses et négociera au nom de tous les conditions de vente avec les clients. De plus, lorsque la structure réalisera des bénéfices, les dividendes seront partagés entre les coopérateurs.

Il y a 8 mois, urbike naissait avec l’ambition de transformer la mobilité et la qualité de vie au coeur des villes en rendant la livraison à vélo compétitive grâce à la conteneurisation. Ancrée dans le modèle coopératif, urbike aspire à offrir un haut niveau de service grâce à des emplois locaux de qualité.

Depuis, la coopérative urbike a franchi quelques étapes importantes :

– Dépôt du dossier “BCklet” auprès d’Innoviris : un projet ambitieux (plus de 1.000.000€ de budget) pour réaliser le “proof-of-concept” de la livraison à vélo par conteneurisation, avec 2 universités (Saint-Louis et VUB), des partenaires de choix (SmartCoop et Febecoop) et 4 partenaires-clients de poids sélectionnés dans les secteurs de la livraison de colis, du pharmaceutique, des soins à domicile et de la grande distribution
– Levée d’un capital de départ de 99.900€ – en 13 jours seulement! –  grâce à 135 coopérateurs qui ont investi en tant que “early believers”
– Démarrage du projet BCklet au 1er octobre: l’enthousiasme est partagé par toutes les parties prenantes et la première phase d’analyse des besoins des partenaires-clients promet des collaborations fructueuses et un important potentiel de volume de marchandises à transporter.
– Élection d’urbike comme start-up de l’année par le salon Bike Brussels et comme lauréat du Fonds SE’nSE de la Fondation pour les Générations Futures (prêt de 50.000€ à taux 0% pendant 1 an, réseautage et partage d’expériences)

Afin de démarrer ses activités opérationnelles, urbike lance aujourd’hui un deuxième appel à l’épargne. L’objectif premier de cette levée de fonds est, en complément des fonds propres existants, de financer le matériel roulant (vélos-cargos, remorques et conteneurs) et les frais de coursiers et de gestion nécessaires à cet amorçage. Si les montants collectés le permettent, la levée pourrait également couvrir la  préparation de la prochaine phase de mise à l’échelle (prévue pour 2020).

Les montants investis auront un double impact. En effet, BRUSOC (finance.brussels) a sélectionné urbike comme 1re entreprise bruxelloise à bénéficier du COOPus. Cet outil financier soutient le développement d’entreprises bruxelloises débutantes telles que notre coopérative et assure, pour ce faire, un doublement du capital avec un maximum de 150.000€ (aspects pratiques de l’attribution en cours de finalisation).

En cette fin d’année, vous pouvez également bénéficier des 45% de réduction d’impôts du Tax Shelter en investissant dans l’aventure urbike avant le 31 décembre. 

Cette vidéo de la SAW-B résume en 1 minute 30 les éléments fondamentaux qui caractérisent une entreprise sociale et solidaire :

Lien : https://www.youtube.com/watch?v=brwW_KmfwYs

Aujourd’hui, la livraison de marchandises à vélo est majoritairement divisée en trois segments principaux :

1. Le transport express de plis et de courrier ;
2. La livraison à la demande de repas chez les particuliers via des plateformes en ligne telles que UberEats ou Deliveroo ;
3. D’autres marchés tels que les livraisons de médicaments en pharmacie, de magazines et journaux (tournées), de paniers bio, etc. ;

Avec le projet BCklet, notre but n’est pas de concurrencer les entreprises de coursiers à vélo bruxellois. Au contraire, ces acteurs seront étroitement intégrés au développement et au déploiement d’une solution compétitive, durable, ingénieuse et efficace de livraison décarbonée basée sur le principe de conteneurisation intelligente des marchandises.

A terme, l’objectif de notre projet est de confirmer l’adéquation du modèle de livraison du premier et du dernier kilomètre avec les attentes des différentes parties prenantes : les clients (prix et qualité de service), les coursiers (rémunération juste et défense de leurs intérêts) et la Région de Bruxelles-Capitale (mobilité, environnement et sécurité).

Notre solution de livraison à vélo fonctionne à l’aide d’un système 2-en-1 composé d’un conteneur dans lequel sont stockés les marchandises et de la remorque BicyLift (développée par notre partenaire FlexiModal) qui se fixe directement au vélo. Grâce à sa conception innovante, la remorque est capable de soulever le conteneur sans effort et sans assistance extérieure et de le transporter en toute sécurité. Une remorque combinée à un transpalette, en quelque sorte!

Vous pouvez aussi voir le système en action dans la vidéo de Fleximodal qui présente les solutions BicyLift.

Lien : https://www.youtube.com/watch?v=hgbZTNIMn48

Inspirée du transport maritime, la conteneurisation des marchandises en amont de la chaîne logistique permet d’optimiser de façon significative l’ensemble des opérations de livraison à vélo :

– Réduction de la manutention des marchandises : gain de productivité, réduction de la pénibilité et du risque de dégradation
– Accélération des opérations de transbordement
– Préparation des tournées de livraison en temps masqué
– Amélioration de la densité des livraisons à vélo

En outre, l’utilisation de conteneurs sécurisés et standardisés favorise la mutualisation et la massification des flux, et donc la rationalisation des opérations logistiques.

Avec la solution de conteneurisation et la remorque pour vélo développée par notre partenaire FlexiModal (France), nous pouvons transporter tout type de marchandises légères, jusqu’à 180 kg, pour un volume total de 1 à 2 m³ et sans contrainte de conditionnement. En effet, le conteneur pourra être aménagé pour correspondre aux exigences des clients et à leurs contraintes de transport (ex. compartimentage du conteneur, contrôle de température (chaud ou froid), sécurisation, etc.). Les marchandises transportées pourront donc être des colis, des produits alimentaires secs et frais, des marchandises sous température contrôlée, des médicaments, etc.

Dès 2019, cette solution sera expérimentée en Région de Bruxelles-Capitale sur 4 types de flux différents (parcel, pharma, retail, services et soins à domicile) dans le but de prouver l’adéquation et la rentabilité du vélo pour la livraison de marchandises légères en zone urbaine.

De par sa conception, la remorque BicyLift peut s’accrocher à la grande majorité des vélos électriques. La fixation se fait sur l’une des bases du cadre.  Compte tenu des volumes et des charges transportés (jusque 180 kg), il est cependant recommandé d’utiliser des vélos et vélos-cargos électriques.

Nous avons des attaches “sur-mesure” pour les vélos-cargos Urban Arrow, Douze Cycles (V2 et G4) et Bullit. Pour tout autre vélo, nous fournissons une attache universelle qui se fixe en 3 points du cadre à l’aide de brides. Notez que nous sommes ouverts à réaliser une nouvelle attache sur-mesure pour un minimum de 50 vélos.

Contact

  • Rue Coenraets 72, 1060 Saint-Gilles (Belgique)
  • info@urbike.be